Le caillebotis, un revêtement haute-couture

Publié le: 07 Juin 2016 par Julie

Le transat, le parasol et le salon de jardin envahissent la terrasse dès les premiers rayons de soleil. Pour peaufiner le style de votre décoration, misez sur le revêtement de sol mais, pas n’importe lequel : le caillebotis.

caillebotis

La terrasse devient design grâce au caillebotis.

Le caillebotis, une dalle en bois

Le caillebotis se présente sous la forme d’une dalle carrée ou hexagonale d’une épaisseur de 3 à 5 cm suivant les modèles. Il embellit terrasse et balcon, car il est antidérapant et évite la stagnation de l’eau. En plus, ce carreau stylé offre une belle palette de finitions suivant les essences de bois que vous choisissez :

  • Les bois exotiques dont le teck, l’Ipé, le massarandula et le bangkiraï sont réputés pour leur grande résistance aux aléas climatiques et aux effets du temps. Ils se patinent délicatement en vieillissant.
  • Les bois européens dont l’acacia, le pin, le bouleau ou encore le sapin douglas demandent quelques soins dont un traitement hydrofuge. De temps en temps, une petite remise en beauté est nécessaire pour conserver toute la splendeur du bois. Appliquez, pour cela, un saturateur spécifique.
  • Le composite de bois à base de bambou ou de cosse de riz ne requiert aucun travail particulier. En prime, son prix est accessible au budget les plus serrés.

Le caillebotis, un style unique et original

Le maître mot est : s’amuser ! Le caillebotis offre de nombreuses possibilités de décoration afin de coller parfaitement à votre style.

La couleur

La couleur naturelle du bois est élégante et raffinée mais, le caillebotis peut apporter une touche de gaieté irrésistible. Ce carreau offre un très large panel de couleurs. D’un coup de pinceau, vous le peignez en noir, blanc, lie de vin ou gris. Seule restriction : la teinte doit impérativement s’harmoniser avec votre mobilier de jardin. Vous pouvez jouer la carte de l’uniformité ou alors celle de l’originalité. Dans ce cas, alternez deux coloris pour un effet damier des plus sympas.

Le mélange des matières

Il est possible également de mixer les différents motifs de caillebotis ou vous pouvez continuer à innover en mélangeant les matières. Toujours de la manière d’un damier, vous assemblez des caillebotis en bois avec du composite, du gazon ou encore des galets.

Les différentes poses de caillebotis

Le caillebotis a vraiment tout pour plaire ! Droite, à angle droit ou à 45°, la pose de cette dalle constitue un vrai jeu d’enfant même pour les bricoleurs du dimanche. Plusieurs techniques sont envisageables. Elles ne possèdent, toutefois, pas toutes le même niveau de difficulté.

  • La pose vissée consiste à les fixer sur des lambourdes.
  • Après avoir préalablement disposé un tissu géotextile sur le sol, vous emboîtez les différentes lames de bois ensemble. Si la terrasse est en béton, il suffit d’aplanir la surface à l’aide d’un ragréage.
  • Des plots se placent sous les caillebotis. Leur avantage : ils sont réglables en hauteur.