Pour ou contre adopter une cheminée à l’éthanol ?

Publié le: 04 Oct 2016 par Julie

La cheminée à l’éthanol connaît un profond engouement, car elle offre tout le plaisir de s’installer autour de la cheminée. Mais, ces dernières années, de nombreuses critiques s’élèvent. Elles représenteraient un réel danger pour la sécurité des personnes. Pour déceler le vrai du faux, notre équipe d’experts a mené l’enquête.

cheminee ethanol

La cheminée à éthanol, un objet design.

Le mariage entre confort et design

Appréciée pour son esthétique contemporaine, la cheminée à l’éthanol, également nommée bioéthanol, crée une ambiance cosy et conviviale bien agréable les journées d’hiver. A l’aide d’une longue allumette, les flammes jaillissent, comme par magie, pour vous offrir le confort d’une vraie cheminée sans les inconvénients. Il n’y a pas besoin de stocker du bois, de nettoyer la suie ou encore de vider les cendres. Il suffit de remplir le réservoir d’éthanol, un combustible fabriqué à partir de matières végétales telles que la betterave et des céréales distillées. De plus, cette cheminée d’un nouveau genre s’installe en toute facilité dans un appartement ou une maison. Ce système de chauffage ne requiert, en effet, pas de raccordement à un système d’évacuation des fumées. Vous le disposez, où vous le souhaitez. Fixé ou encastré, à vous de choisir. La cheminée à l’éthanol s’insère parfois même à l’intérieur de la caissette de votre ancienne cheminée. Côté esthétique, elle s’apparente à un élément décoratif à part entière. Les fabricants proposent un très large éventail de matériaux et de formes afin de s’harmoniser avec votre style.

La cheminée à l’éthanol, un chauffage d’appoint

La cheminée à éthanol ne se substitue pas à un bon système de chauffage. Sa puissance de chauffe se limite aux calories délivrées par ses flammes. Elle diffuse au grand maximum 5 kW, ce qui ne représente vraiment pas beaucoup de chaleur. De plus, il est déconseillé voire dangereux de la positionner dans certaines pièces de votre logement dont les chambres et la salle de bains. Un détail, qui est regrettable pour un chauffage d’appoint. La cheminée à éthanol a donc un rôle purement décoratif.

Pour comparaison, Aterno propose un radiateur electrique mobile, qui se véhicule facilement grâce à ses roulettes multidirectionnelles. Sa puissance de chauffe s’étend de 950 W à 2100 W. Il se dote également d’un thermostat intelligent. Cet appareil délivre, de ce fait, une chaleur douce et parfaitement homogène quelle que soit la taille de vos pièces. Certes moins beau qu’une cheminée à éthanol, le radiateur électrique à inertie a l’avantage d’apporter un confort thermique inégalable.

Les normes de sécurité à respecter

En 2008, la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) avec le soutien de l’association UFC-Que Choisir a milité activement pour le retrait définitif des cheminées à éthanol de la distribution. Cette installation de chauffage « révèle des risques sérieux d’intoxication, de brûlures graves et d’incendie ». La justice ne lui a pas donné raison. Cette affaire a permis, néanmoins, la promulgation de la norme NF 35-386. Gage de qualité, cette certification ne règle pas tout. Il est important de bien lire la notice afin d’adopter les bons gestes. Par exemple : acheter du bio éthanol certifié NF D35-386, stocker les bidons dans un endroit frais (la cave ou le garage), aérer correctement la pièce pour dissiper les éventuelles odeurs de monoxyde de carbone, laisser la cheminée allumée pas plus de 3h, etc.