Le fonctionnement de l’éco prêt à taux zéro en rénovation (Eco-PTZ)

Publié le: 27 Nov 2015 par Julie

Adoptée dans la loi des finances 2009, le prêt à taux zéro nommé éco-PTZ est destiné faciliter le financement des travaux de rénovation thermique dans l’habitat individuel. Pour les travaux d’optimisation de la performance énergétique des logements anciens faisant office de résidence principale, ces prêts peuvent bénéficier aux propriétaires comme aux locataires.

Eco-Prêt à taux zéro.

A quoi sert l’éco-prêt à taux zéro ?

Critères d’attribution

L’aide de l’État appelée éco prêt à taux zéro est destinée aux locataires et aux propriétaires, pour les encourager à effectuer des travaux de rénovation dans une maison ou un appartement. Ces travaux doivent avoir pour but de réduire la consommation énergétique. Les économies réalisées après travaux peuvent donc être conséquentes.

L’éco prêt n’est pas destiné aux logements neufs où toutes les normes écologiques devraient déjà être appliquées, mais surtout aux logements ayant plus de 25 ans d’existence et n’ayant jamais bénéficié de ce prêt. Tout propriétaire d’un logement antérieur à 1990 projetant un bouquet de travaux à but écologique peut solliciter ce prêt auprès des banques signataires des conventions avec L’État.

Délais de remboursement

Le crédit est plafonné à 30 000 € maximum. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 10 ans, mais on peut effectuer les remboursements après 3 ans, ceci, en fonction de nos dispositions financières. Dans le cas où il faut changer tout un système de chauffage ou des canalisations, on peut solliciter ces aides financières, car elles sont destinées à limiter les déperditions énergétiques.  L’éco prêt sert à aider les particuliers dans les situations où des travaux s’imposent.

Les travaux les plus souvent réalisés dans le le cadre de l’éco prêt sont généralement l’isolation thermique extérieure des murs et le changement des fenêtres.