Phytoépuration : assainir les eaux usées grâce à des plantes

Publié le: 05 Août 2014 par Julie

Le saviez-vous ? La phytoépuration, c’est-à-dire l’assainissement des eaux usées par les plantes, est autorisée chez les particuliers non raccordés au tout-à-l’égout.

phytoepuration

Phytoépuration : utiliser les plantes pour assainir les eaux usées.

Comment fonctionne la phytoépuration ?

Une surface d’environ 30m² suffit pour assainir les eaux usées d’une famille de 4 ou 5 personnes. Toutes les eaux domestiques (eaux grises, eaux de cuisine…) peuvent être épurées. Pour ce faire, il est nécessaire d’installer deux bassins étanches et successifs, qui doivent être reliés au tuyau général de sortie des eaux de la maison :

  • Le premier, à filtration verticale, est le bassin de prétraitement : il filtre les eaux à travers un substrat minéral composé de sable et de racines de roseaux. Il est divisé en deux parties et chaque partie fonctionne une semaine sur deux afin de laisser le temps aux micro-organismes épurateurs de détériorer les substances.
  • Le deuxième bassin, à filtration horizontale, est garni de plantes aquatiques telles que l’iris des marais et le plantain d’eau par exemple. Leurs racines se développent et favorisent la microflore bactérienne, qui dégrade les matières organiques et azotées.

L’écoulement des eaux épurées peut se faire dans le terrain ou dans une mare prévue à cet effet. L’avantage, c’est que ce système ne dégage aucune odeur et qu’il s’intègre très facilement dans un jardin.

Comment entretenir un dispositif de phytoépuration ?

En ce qui concerne les plantes : il suffit de les tailler à la fin de l’hiver et de désherber au printemps. Il faut également, chaque semaine, brancher manuellement le bassin de filtration verticale. L’entretien est donc très simple et à la portée de tous.

Bon à savoir : avant d’installer un système de phytoépuration, il est nécessaire de déposer une déclaration d’installation de « dispositif d’assainissement autonome » à la mairie. De plus, l’opération doit être réalisée ou guidée par un professionnel. Dans chaque région, il existe des professionnels agréés. N’hésitez pas à faire appel à eux pour en savoir plus.