Quel chauffage choisir pour un camping-car ?

Publié le: 19 Juil 2017 par Julie

Suivant la période de l’année et votre destination de vacances, les températures peuvent se révéler relativement fraîches. Pour y remédier, mieux vaut investir dans un chauffage spécial camping-car. Il existe des systèmes fixes ou nomades, qui répondent parfaitement à vos envies.

chauffage camping car

Passez vos vacances au camping au chaud grâce à l’installation d’un chauffage.

Les chauffages fixes

Le camping-car peut être équipé d’un système de chauffage fixe, qui chauffe l’espace depuis son emplacement. Quatre types d’appareil sont disponibles, ils se distinguent par leur mode de diffusion de la chaleur :

  • Le chauffage à catalyse.

    Sans flamme, la combustion du gaz s’effectue à basse température. L’équipement diffuse une chaleur rayonnante sur l’intégralité de la façade.

  • Le poêle.

    Selon vos préférences, vous avez le choix entre le poêle à gaz, au pétrole ou à l’alcool. Leur point commun : tous les appareils sont dotés d’un brûleur unique à flamme nue.

  • Le panneau rayonnant.

    Le radiateur électrique libère la chaleur sur toute sa surface. Pour chauffer plus rapidement, certains modèles intègrent un ventilateur.

  • Le tube quartz.

    Ce tube chauffe en utilisant de l’électricité. Les calories produites se propagent dans la pièce par la réfraction de miroirs.

Une option ingénieuse permet de réaliser des économies d’énergie : le récupérateur de chaleur. Le procédé consiste à capter les calories émises par le moteur en tournant pour chauffer l’air (chauffage) et l’eau (ballon d’eau).

Les chauffages nomades

L’installation de chauffage peut être mobile afin de s’adapter à vos besoins. Vous la déplacez à l’intérieur du camping-car ou la transportez jusque sous la tente. L’autonomie de l’appareil constitue son principal atout. Suivant le mode de fonctionnement, il vous suit plus ou moins facilement.

  • Le chauffage électrique. Le radiateur mobile est pourvu d’une prise, qui se branche sur l’allume-cigare ou une borne.
  • Le chauffage à gaz, pétrole ou à alcool. Les trois procédés représentent les meilleures options pour le camping nomade. Ils sont alimentés en énergie grâce à des cartouches de gaz, des briquettes d’alcool solidifié et des bouteilles de pétrole. Seul bémol, il est nécessaire de disposer d’un minimum de place pour stocker le carburant.

La sécurité

L’espace dans un camping-car est réduit, il faut donc redoubler de vigilance lorsque vous utilisez ce type de chauffage. Des règles de sécurité simples sont à appliquer :

  • Maintenir l’appareil hors de la portée des enfants et loin des animaux (paroi brûlante, flammes). Ils peuvent se blesser et / ou le renverser.
  • L’éloigner de matériaux inflammables : vêtements, tapis, sacs ou rideaux. Pour les installations suspendues, respectez les distances de sécurité et les consignes du fabricant.
  • Bien aérer. Les poêles gaz, alcool ou pétrole dégagent du monoxyde de carbone et le chauffage à catalyse du CO2.
  • Éteindre le chauffage pendant les heures de sommeil. En cas d’absence d’adulte, il reste également à l’arrêt.

Le matériel peut constituer une source de danger. Vérifiez bien que les mentions CE et / ou NF apparaissent. Elles constituent la garantie de posséder un équipement aux normes.