Tour d’horizon des chauffages d’appoint

Publié le: 13 Sep 2016 par Julie

Un léger froid règne dans votre habitation. La température n’est, toutefois, pas suffisamment basse pour allumer le chauffage dans toutes les pièces. Pour éviter d’enfiler plusieurs gros pulls, pensez au chauffage d’appoint. Gaz, pétrole ou électrique, à vous de choisir la technologie, qui vous convient le mieux. L’objectif est de trouver le bon compromis entre confort et sécurité.

radiateur mobile aterno

Le rôle du chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint constitue un système de chauffage totalement autonome. Il sert en cas de panne mais, pas seulement. De nombreux scenarii sont possibles :

  • Le radiateur sèche-serviette de la salle de bain apparaît, parfois, inefficace. Son action est alors complétée par un chauffage d’appoint.
  • Durant l’intersaison, il trouve facilement sa place dans votre logement. Le froid commence, en effet, à se répandre doucement à l’intérieur. Au printemps, la météo se révèle parfois bien capricieuse. Mettre en route le chauffage central pour seulement un ou deux degrés supplémentaires constitue une gabegie. Le radiateur d’appoint vient alors au secours des plus frileux.
  • Lors de l’aménagement des combles ou d’une extension, l’installation d’un chauffage n’est, généralement, pas prévue, car elle est coûteuse et complexe. Dans ces pièces supplémentaires, qui plus sont peu fréquentées, un équipement ponctuel suffit.

Le chauffage d’appoint au gaz

Alimenté par une bonbonne de gaz de pétrole liquéfié (GPL), ce chauffage d’appoint procure une puissance de chauffe très agréable. Un désagrément subsiste : l’odeur. Il faudra aérer régulièrement les différentes pièces afin de maintenir une certaine qualité de l’air intérieur et penser à avoir une bonbonne de recharge !

Le poêle à catalyse

Le poêle à catalyse combine confort et sécurité. La combustion du gaz se fait à basse température et sans flamme. Cette procédure évite la propagation d’oxyde de carbone. Côté confort, la chaleur se diffuse de manière homogène grâce à un panneau en fibres céramiques. Certains modèles sont, en prime, équipés d’un thermostat.

Le poêle à infrableu

Le poêle infrableu est facilement reconnaissable grâce à ses flammes bleues. Composé d’un brûleur en inox perforé, il agit rapidement. Il recourt, pour cela, à deux technologies : la convection et le rayonnement.

Bon à savoir
Votre appareil doit respecter impérativement des normes de sécurité et notamment la norme EN 449. Certains fabricants vont encore plus loin et proposent des options ingénieuses dont le système anti-basculement et la sécurité par thermocouple. Ces deux options coupent automatiquement l’arrivée de gaz en cas de problème.

Les différents chauffages d’appoint électriques

Convection, accumulation ou rayonnement, la famille des chauffages électriques est bien grande et celle des chauffages électriques d’appoint l’est tout autant.

Le convecteur mobile

Le principe de convection constitue un procédé rudimentaire. Le radiateur aspire l’air froid puis le réchauffe au moyen d’une résistance électrique avant de le rejeter dans la pièce. Son action est localisée et éphémère. Dès que l’appareil s’éteint, la température chute aussi vite. Ce système de chauffe convient uniquement pour des petites pièces.

Le radiateur à bain d’huile

Sur le même principe qu’un chauffage à eau, les résistances du radiateur à bain d’huile baignent dans un liquide caloporteur. Ce dernier chauffe, ensuite, la façade de l’émetteur. La mise en route est donc assez lente, ce qui n’est pas très pratique pour un chauffage d’appoint. Une autre difficulté se profile : son poids ; même équipé de roulettes, ce type de radiateur se déplace difficilement. En théorie seulement.

Le radiateur rayonnant mobile

Les calories générées par le radiateur rayonnant mobile se diffusent sous forme de rayonnement. La façade de l’appareil est chauffée à basse température à l’aide d’une résistance électrique. La chaleur est, par conséquent, uniforme dans l’ensemble de la pièce.

Le radiateur électrique à inertie mobile, constitue le meilleur…

Le radiateur électrique à inertie mobile d’Aterno vous suit désormais partout grâce à ses quatre roulettes multidirectionnelles. Sa façade robuste résiste aux aléas de la vie. Bosses et rayures ne lui font donc pas peur. Ce modèle conserve également toute la puissance des radiateurs à inertie traditionnels. Doté d’une brique réfractaire exclusive, la Kalith®, il délivre une chaleur douce parfaitement homogène. Ce confort thermique est renforcé par la mise à disposition d’un thermostat intelligent. Vous réglez ainsi de manière ultra-précise la température souhaitée. La sécurité n’est pas pour autant négligée, au contraire. Un interrupteur de chute coupe automatiquement l’appareil s’il bascule. Sitôt relevé, il se remet en route.

radiateur electrique mobile

Le radiateur mobile Aterno.

Découvrez notre radiateur électrique mobile

La cheminée électrique

La cheminée électrique est considérée comme un chauffage électrique d’appoint. Pourtant, elle remplit essentiellement un rôle décoratif. Ses performances sont, en effet, très limitées. La cheminée électrique est capable de chauffer des surfaces de 15 m2, pas davantage.

Le chauffage d’appoint au pétrole

Le chauffage d’appoint au pétrole, également nommé « combustible liquide », s’équipe d’un réservoir. Une fois rempli, il offre une autonomie de 48 h environ. Rapide et efficace, ce poêle dégage au démarrage une odeur de pétrole assez désagréable. Il est, de ce fait, nécessaire d’aérer le logement régulièrement pour écarter, à force d’usage, tous risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Le chauffage à mèche laminaire

Le chauffage à mèche laminaire est performant mais, extrêmement dangereux en particulier pour les enfants. Sa paroi est brûlante au toucher.

Le chauffage à double combustion

Le chauffage à combustion assure un meilleur rendement que le procédé à mèche laminaire. Il diffuse, en prime, une atmosphère conviviale et chaleureuse. La flamme reste, en effet, visible.

Bon à savoir
Avant d’acheter un chauffage d’appoint à pétrole, vérifiez que la certification D35-300 apparaisse bien. Cette norme vous garantit une installation solide et sécurisée.