Comment aménager un atelier de bricolage ?

Publié le: 22 Mai 2018 par Julie

Aménager un atelier de bricolage dans votre sous-sol ou une extension de la maison est l’option idéale si vous souhaitez avoir un espace entièrement dédié à cette activité. Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, mieux vaut réfléchir en amont à certains aspects. Découvrez les points à ne pas négliger.

Atelier de bricolage

Découvrez comment aménager un atelier de bricolage.

Chauffage, isolation et ventilation

Si vous passez beaucoup de temps dans votre atelier, pensez à l’équiper d’un émetteur de chaleur performant. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Installer un radiateur de chauffage central dans une dépendance peut nécessiter d’importants travaux. Pour limiter les désagréments et accéder à une solution rapide et facile à installer, optez pour un équipement électrique. Vous pouvez choisir un modèle aux dimensions adaptées à la configuration de votre espace et le fixer au mur. Le radiateur électrique mobile convient également dans cette situation. Il peut être déplacé au gré de vos besoins.

Pour optimiser votre confort, n’oubliez pas l’isolation. A la fois thermique et phonique, elle doit vous permettre de faire des économies d’énergie et limiter la propagation du bruit généré par vos équipements.

L’utilisation de vernis, de peinture ou la poussière polluent l’air intérieur. Pour aérer correctement la et renouveler régulièrement l’air, misez sur un système de ventilation. Il est d’autant plus important s’il n’y a pas de fenêtre dans la pièce.

Demandez un guide gratuit du chauffage électrique

Luminosité

En l’absence de lumière naturelle, faites le nécessaire pour installer des spots lumineux aux endroits stratégiques :

  • A l’entrée
  • Au-dessus de votre surface de travail

Le manque de luminosité, surtout en hiver, peut avoir un impact négatif sur vos activités. Anticipez pour gagner en confort.

Fonctionnalité et organisation

L’organisation est indispensable dans un espace où les outils et matériaux ont tendance à s’accumuler. Cela passe par :

  • Un nettoyage régulier

    Travailler dans de bonnes conditions nécessite un entretien régulier. En bricolant, vous générez de la poussière, des copeaux de bois, etc. Pour faciliter le nettoyage des différentes surfaces, optez pour de la peinture lessivable. Ainsi, vous pourrez dépoussiérer le sol et les murs très facilement, à l’aide d’un chiffon humide. Passez l’aspirateur plusieurs fois par semaine pour garantir une atmosphère saine dans votre atelier.

  • Des modules de rangement adaptés

    Ce n’est pas parce que vous avez une pièce dédiée au bricolage que vous devez y entasser tous vos accessoires sans aucune organisation. Le mieux est d’avoir tous les outils à portée de main. Les produits toxiques doivent être stockés dans des placards fermés. Pour trier les clous, les vis et toute votre quincaillerie, recyclez des pots en verre et rangez-les sur des étagères. Il existe des meubles de rangement mobiles qui peuvent être déplacés en fonction de la place dont vous avez besoin.

  • Un plan de travail pratique

    Choisissez un établi réglable en hauteur. Ainsi, vous pourrez l’adapter à vos activités et travailler debout ou assis, en fonction de vos projets. Il en existe sur roulettes, pratiques si vous souhaitez le déplacer.

En prenant le temps d’étudier précisément chacun de ces aspects et d’aménager logiquement la surface dont vous disposez, vous profiterez d’un espace fonctionnel et confortable. Pour le chauffage et l’isolation, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels.