Ponts thermiques : comment les éliminer ?

Publié le: 04 Mar 2014 par Julie

Les ponts thermiques sont à l’origine d’une sensation d’inconfort et d’importantes déperditions énergétiques. Pour éliminer ou limiter les ponts thermiques à l’intérieur de votre habitation, mieux vaut commencer par les identifier. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un professionnel. Car, des solutions existent pour réduire leur impact sur l’habitat.

Isoalation et ponts thermiques

Comment éliminer les ponts thermiques dans une habitation ?

Les solutions pour limiter les ponts thermiques

Les ponts thermiques concernent l’ensemble de l’habitation : murs, plafond, plancher… Ils peuvent être dus au mauvais assemblage d’une paroi, à une mauvaise isolation, à un défaut de construction…

Pour agir contre les ponts thermiques qui obligent à augmenter le chauffage pour se sentir bien chez soi, il faut absolument miser sur l’isolation. Deux solutions s’offrent à vous : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Si la première permet déjà de limiter les effets des ponts thermiques, la deuxième est plus efficace. L’association des deux types d’isolation peut permettre de faire d’importantes économies d’énergie et de gagner en confort.

Penser aux ponts thermiques en amont

Le mieux est d’éliminer les ponts thermiques dès la construction. Il est important de choisir le bon mode de construction ainsi que les bons matériaux. La brique de terre cuite offre par exemple d’excellentes performances et permet de réduire les ponts thermiques.

Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, faites appel à un professionnel pour avoir des conseils et limiter au maximum les ponts thermiques à l’intérieur de votre habitation.