L’alarme incendie en 5 questions

Publié le: 14 Oct 2016 par Julie

Depuis le printemps 2015, tous les foyers sont contraints d’équiper leur logement d’un détecteur de fumée. Même s’il existe certains inconvénients liés à ce type d’alarmes, il faut bien reconnaître que la nouvelle législation française permet d’accroître la sécurité des ménages.

alarme incendie - detecteur de fumee

L’alarme incendie, un bon moyen de se protéger.

Pourquoi installer une alarme incendie ?

Outre l’obligation légale, il faut savoir que 800 personnes meurent chaque année dans un incendie, dont 80% pendant la nuit. Autre fait d’importance, les 3/4 des décès sont causés par des inhalations toxiques et non par les flammes. Ces statistiques aident à comprendre l’utilité d’une alarme incendie chez soi. Ce type d’équipement permet en effet de faire baisser de moitié le nombre de morts par incendie.

Comment choisir son alarme incendie ?

Il est nécessaire de sélectionner un détecteur de fumée qui dispose de la marque « NF », celle-ci exigeant davantage de sécurité que la norme « CE ». Plusieurs détecteurs doivent être installés, à proximité de la cuisine, au salon et près des chambres. Si le domicile est vaste, il est recommandé d’opter pour un système d’incendie qui déclenchera toutes les alarmes en même temps. Cela évite que la maison brûle d’un côté tandis que les habitants dorment de l’autre. L’intervention est donc plus rapide et les dégâts moins importants.

Le choix de la pile a aussi son importance. Elles durent généralement cinq ans. C’est le cas pour les détecteurs de fumée qui contiennent une pile lithium. Cependant, il est aussi possible d’acquérir une alarme avec une pile qui dure une décennie, mais dans ce cas, il sera nécessaire de changer le détecteur, une fois la pile usée.

Comment installer ses détecteurs de fumée ?

Même si l’installation semble simple de prime abord, les personnes n’ayant aucune expérience en bricolage ou qui manquent de précision, voire de minutie, devront de préférence demander à une personne plus expérimentée. L’installation de détecteurs autonomes peut être réalisée par tout le monde, bien qu’il faille prendre des précautions utiles pour ne pas abîmer le produit par inadvertance ou maladresse. De plus, il est impératif de placer le détecteur de fumée dans un endroit central. Les lieux d’isolement comme la salle de bains, ou l’endroit où les repas sont cuisinés, ne sont pas des lieux appropriés pour l’installation de l’alarme incendie.

Installer un système d’alarme incendie est plus complexe et nécessite de faire appel à un installateur agréé.

Comment prendre soin de son alarme ?

Faire l’achat d’un plumeau, permettant de dépoussiérer la saleté qui s’est incrustée dans la nouvelle acquisition, sera fort utile. S’agissant d’un système d’alarme, l’entretien régulier est nécessaire. De plus, par mesure de précaution, il vaut mieux essayer la nouvelle alarme de temps à autre, comme les exercices incendie que l’on pratique dans les écoles. Les enfants et les jeunes adolescents seront sûrement ravis de tester ce « jouet », susceptible de faire autant de bruit. Tester l’alarme une fois par mois est suffisant, mais c’est un impératif. Pour la déclencher, il faudra, soit un peu de fumée, ou bien de l’eau mise sous vapeur. Les alarmes incendie plus sophistiquées possèdent un bouton de test.

Quels sont les défauts du système ?

Le principal défaut tient aux nuisances sonores : il suffit, par exemple, de cuisiner sur une plaque à induction un peu trop puissante et que cela crée un peu de fumée, pour que l’alarme se déclenche. Stridente, elle sonnera longtemps, de manière plutôt forte, ce qui peut provoquer un certain inconfort lorsqu’aucun danger n’est réel. Mais il ne faut pas oublier que la plupart des décès par fumée surviennent pendant que les personnes dorment. Aussi, le bruit de l’alarme incendie permet d’être facilement alerté, même en plein sommeil.

Si le début d’un incendie venait à se déclarer, l’utilité de l’installation de l’alarme – et donc de la loi qui l’accompagne – n’est pas à prouver : avertis, les occupants peuvent alors réagir rapidement. Les bénéfices du système de détection – alarme incendie sont bien supérieurs aux inconvénients éventuels.