Comment conserver son sapin de noël ?

Publié le: 20 Déc 2016 par Julie

A partir du premier dimanche de l’Avent, la quête du plus beau sapin est lancée. Il faut qu’il soit d’un vert profond, grand et bien garni. Un seul problème subsiste : l’entretien. A Noël, il commence déjà à perdre de sa splendeur. Les branches sont rabougries et les aiguilles tombent les unes après les autres. Il existe, heureusement, quelques astuces pour le conserver jusqu’au jour « j ».

sapin de noel

Profitez de votre sapin durant toute la période de noël.

Choisir le bon moment pour acheter son sapin

Il n’existe pas de moment idéal pour acquérir son arbre de noël. Tout va dépendre de la variété de sapin choisie.

  • L’Epicéa est apprécié pour son doux parfum. Mais, il ne tient pas longtemps. Il est, de ce fait, préférable de le prendre à la dernière minute surtout si vous souhaitez le garder jusqu’au nouvel an.
  • Le Nobilis est un peu plus robuste. Vous pouvez vous l’offrir vers la mi-décembre.
  • Le Nordmann est très résistant et supporte assez bien la chaleur. Il se conserve facilement pendant un mois. En plus, ses aiguilles ne piquent pas. Il sera parfait, si vous décorez votre sapin avec vos enfants.

Trouver l’emplacement idéal pour son sapin

Les conifères et en particulier l’Epicéa sont réputés pour ne pas apprécier les températures élevées. Il est donc déconseillé d’installer votre arbre près de la cheminée ou de votre radiateur. Évitez de le placer à proximité d’une baie vitrée. Si les journées sont ensoleillées, il se desséchera rapidement. Deux autres éléments sont également à prendre en compte avant de choisir l’emplacement idéal. Il ne faut pas disposer votre sapin dans les courants d’air. Il risque sinon, dans ce cas encore, de se dessécher. Et enfin, il ne doit pas gêner le passage afin d’éviter que les personnes se cognent à chaque fois en passant. Cela évite, en plus, d’abîmer les branches et de casser des boules.

Bien entretenir son sapin

Le sapin ne trône plus au beau milieu de la forêt mais, dans votre salon. Loin de son habitat naturel, il a besoin, qu’il soit en pot ou coupé, d’un minimum de soins pour être majestueux le temps des fêtes.

Un sapin en pot

Avant de démarrer toute chose, il est nécessaire de rempoter votre sapin dans un plus grand pot avec peu de terreau. Pulvérisez, ensuite, de l’eau sur son feuillage. Cette opération terminée, vous pouvez enfin commencer à poser les premières décorations de noël. N’oubliez pas de l’arroser chaque jour l’équivalent d’un verre d’eau.

Une fois Noël terminé, vous pourrez le planter dans votre jardin et qui sait peut-être le réutiliser l’année prochaine, s’il n’est pas trop grand.

Un sapin coupé

Le sapin coupé, comme n’importe quelle autre plante, a soif. Pulvérisez-le d’eau avant de poser les premières guirlandes comme pour le sapin en pot. Cet unique arrosage ne suffira pas pour le conserver. Il faudra trouver une astuce pour lui en donner à nouveau. Certains pieds de sapin sont équipés, par exemple, d’un réservoir d’eau. Vous pouvez également le placer dans un seau rempli de sable bien humide. Si vous avez opté pour le sapin coupé avec bûche, installez une soucoupe avec un peu d’eau sous la bûche.

Un dernier conseil

Ne rentrez pas votre sapin à l’intérieur juste après l’avoir acheté. Il est recommandé de le laisser quelques jours avant dans un endroit frais comme par exemple dans le garage ou sur le balcon. Cela évitera qu’il subisse un choc thermique important.

Bon à savoir

La production de sapin est très encadrée en France. Des parcelles de terrain sont entièrement consacrées à l’exploitation des sapins de noël. A chaque fois qu’un sapin est enlevé, un autre est planté. La forêt est donc préservée.