Toiture végétalisée : définition et avantages

Publié le: 12 Juil 2013 par Julie

Le toit végétalisé, encore rare en France, fait tout de même de plus en plus d’adeptes chez les professionnels du bâtiment et les propriétaires soucieux d’opter pour des solutions écologiques.

Toiture végétalisée

Qu’est-ce qu’une toiture végétalisée ?

Aujourd’hui, la plupart des toitures végétalisées sont implantées sur les toits de bâtiments durables, qui ont été conçus pour réduire au maximum leurs dépenses énergétiques.

Mais, attention, pour être performante et permettre l’épanouissement des végétaux, la toiture végétalisée doit être de qualité et répondre à un certain nombre de critères.

D’abord, une toiture végétale efficace se compose de 6 couches (structure du toit, membrane imperméable, couche de drainage, tissu filtrant, substrat végétal et plantes).

Ensuite, elle ne convient pas à tous les types de toits. En effet, une toiture végétalisée ne peut être installée que sur un toit plat (ou avec une légère pente).

Enfin, il existe différentes techniques de végétalisation : de la végétalisation intensive (arbres, arbustes…) à la végétalisation extensive (plantes de faible hauteur) en passant par la végétalisation semi-intensive (buissons, plantes vivaces…), chacun peut opter pour la solution qui lui convient le mieux.

Avantages de la toiture végétalisée

Le toit végétal est un excellent isolant phonique et thermique. Il protège des nuisances acoustiques et permet de réduire les dépenses énergétiques de 20 à 30%. Enfin, le toit végétal est plus esthétique qu’un toit traditionnel, et la présence de végétaux permet de limiter la pollution dans les villes notamment.

Le prix d’une toiture végétale varie en fonction de la superficie et du type de végétalisation voulue. Pour avoir plus de renseignements, contactez une entreprise spécialisée.