L’aménagement d’une véranda, les bonnes questions à se poser

Publié le: 10 Mai 2016 par Julie

Grâce à l’aménagement d’une véranda, « la lumière fut » ! Cette structure vitrée crée un cadre exceptionnel, qui permet de profiter aussi bien du soleil que de la nature environnante. Pour que ce rêve prenne vie, plusieurs éléments sont à étudier attentivement dont la surface, les matériaux et les équipements.

veranda

Une véranda, un nouvel espace à vivre.

Quelle utilisation pour votre véranda ?

Votre véranda offre un espace de vie supplémentaire. Des idées d’utilisation fourmillent par milliers. Le plus difficile sera de faire un tri :

  • Une véranda chauffée. Vous jouissez de cette pièce à vivre tout au long de l’année. Vous ne disposez donc d’aucune limite. Elle peut très bien accueillir un bureau, une piscine ou alors agrandir la cuisine ou le salon à condition de bien choisir le chauffage.
  • Une véranda froide dite d’agrément. Elle est habitée uniquement durant la belle saison.

Quelle surface pour votre véranda ?

La taille de votre véranda dépend de la fonction qu’elle devra remplir. Ce critère joue, en revanche, un rôle déterminant dans vos différentes démarches administratives :

  • Si la surface au sol est inférieure à 20 m2, une déclaration de travaux suffit.
  • Au-delà de 20 m2, une demande de permis de construire est nécessaire.
  • Autre complication. Si la surface habitable totale dépasse les 170 m2, il est obligatoire de faire appel à un architecte.

Quelle est la meilleure orientation pour votre véranda ?

Généralement, la véranda se positionne vers le sud afin d’emmagasiner un maximum de chaleur. Cette règle s’avère parfois fausse. Votre lieu d’habitation vous aiguille sur le bon cap à adopter :

  • Exposition sud, pour les régions situées dans le nord de la France. Cette orientation est parfaite pour les vérandas d’hiver. Elles bénéficient d’un ensoleillement maximal.
  • Exposition Est / Sud – Est, pour les régions méridionales. Vous profitez du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi.
  • Exposition Nord. Sans chauffage, la véranda reste un lieu frais agréable uniquement durant la période estivale. Elle peut servir de sas d’entrée ou d’espace de transition.
  • Exposition Ouest. Cette orientation est le plus souvent déconseillée par les constructeurs, car une atmosphère étouffante régnera, en été, dans cette pièce.

Quelle disposition choisir pour votre véranda ?

La véranda doit s’harmoniser avec le style de votre habitation et de votre décoration intérieure. Il existe principalement trois types de disposition :

  • En appui d’angle. En forme de « L », la véranda se glisse dans un angle non-bâti de la maison.
  • Encastrée. La véranda s’intègre parfaitement à votre logement et s’apparente à un véritable puits de lumière. A noter, cette solution doit être finement réfléchie au moment de l’élaboration des plans de la maison.
  • En épi. La véranda s’appuie contre la façade ou à un mur pignon.

Quels matériaux choisir pour votre véranda ?

En PVC, polycarbonate ou en verre, la structure de la véranda apporte du cachet à la pièce. Par exemple :

  • L’acier, pour une véranda à l’ancienne. Des arabesques, des volutes, toutes les fantaisies sont autorisées. En prime, cette structure élégante résiste aux intempéries grâce à un traitement adapté.
  • Le bois s’accorde parfaitement à l’esthétique de la plupart des maisons. Le teck, le red cedar et le bois traité en autoclave notamment confèrent la stabilité et la durabilité requises pour ce genre de construction. Seule ombre au tableau, la corrosion. La charpente devra être peinte tous les trois ans environ.
  • L’aluminium constitue le matériel le plus plébiscité par le public et ce n’est pas un hasard. Robuste, léger, inaltérable, … Il multiplie les qualités. En bonus, ce matériel demande peu d’entretien et est disponible dans une large palette de coloris.

Bon à savoir :
Installer sa véranda exige le savoir-faire d’un professionnel. Pour une véranda en PVC ou en alu, tournez-vous vers un « vérandaliste » et pour le bois ou l’acier vers un artisan menuisier.

Quels équipements rajouter à votre véranda ?

Une pléthore d’équipements agrémente votre véranda. L’objectif : la rendre pratique et fonctionnelle :

  • Le double vitrage apporte un confort thermique appréciable. Privilégiez l’isolation thermique renforcée (ITR).
  • La ventilation occupe deux fonctions. Elle empêche, d’une part, en hiver la formation de condensation et de l’autre, elle évite en été que la véranda s’apparente à une fournaise.
  • Les volets et les stores (brise-soleil, stores vénitiens, volets roulants) abritent du soleil.
  • Le chauffage permet de profiter pleinement de cette pièce quelle que soit la saison. Optez de préférence pour un radiateur a inertie. Modulable, efficace et durable, il diffuse une chaleur douce adaptée à vos besoins.

La véranda terminée, il est temps d’en profiter. Les festivités entre amis ou en famille, la lecture d’un bon roman ou la séance de jardinage se déroule dans cet écrin de lumière. Une question subsiste. « Mais comment faisiez-vous avant ? ».