Composition de votre facture d’électricité, et comment la réduire

Publié le: 31 Oct 2014 par Julie

De quoi se compose votre facture d’électricité ? Comment la réduire ?

La facture d’électricité comprend d’abord le prix de l’électricité hors taxe, qui comprend le prix du kilowattheure (kWh) fois votre consommation, auquel  s’ajoute le montant de l’abonnement.

Facture d'électricité

Comment décrypter votre facture d’électricité ?

Coût de l’électricité

A titre indicatif, le prix de l’abonnement est de l’ordre de 5 euros par mois pour les compteurs les plus répandus (6 kVA), et le prix de l’électricité en soi est de l’ordre de 13 centimes/kWh. Ces montants couvrent les frais de production, d’acheminement et de fourniture (vente) d’électricité. Le coût de la production d’électricité a tendance à augmenter actuellement, sous l’effet du renforcement des procédures de maintenance des centrales nucléaires d’EDF.

A cela s’ajoutent les taxes, qui constituent à elles seules un tiers du prix facturé au consommateur final. Elles sont au nombre de quatre, mais les plus notables sont la TVA et la CSPE, qui représentent chacune environ 15% du prix final. La CSPE, ou Contribution au service public de l’électricité, a vocation à couvrir certains frais d’EDF, et notamment l’achat à prix élevé de l’électricité d’origine renouvelable produite et injectée sur le réseau. Avec le développement des énergies vertes, cette taxe a tendance à augmenter.

3 conseils pour réduire sa facture d’électricité

Pour lutter contre la hausse de votre facture d’électricité, trois solutions se présentent.

Surveiller sa consommation

La première semble évidente : il s’agit de surveiller sa consommation quotidienne d’électricité, en pensant notamment à éteindre les appareils disposant d’un mode veille, et en veillant à ne pas surchauffer son habitation. Investir dans des appareils électroménagers économes en énergie, notamment pour le chauffage,  semble également un must à notre époque.

Effectuer des travaux d’isolation

Autre solutions : engager des travaux d’isolation. Cette opération sera de plus en plus rentable à l’avenir. Il faut savoir qu’une loi pour la transition énergétique, actuellement en discussion au parlement, pourrait bientôt imposer des travaux d’isolation dans le cadre d’une rénovation ou d’une extension d’habitation.

Changer de fournisseur d’électricité

Une troisième solution, immédiate et gratuite, consiste à changer de fournisseur d’électricité. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, plusieurs concurrents d’EDF proposent des offres d’électricité à des prix plus avantageux. Direct Energie propose par exemple un rabais de 8% sur le prix de l’électricité par rapport au tarif réglementé, tandis que GDF Suez propose des offres à prix fixe, de quoi se mettre à l’abri des augmentations