Quelles économies avec une VMC double flux ?

Publié le: 03 Avr 2015 par Julie

L’air qui circule dans un logement a toujours été considéré comme plus sain que l’air provenant de l’extérieur. C’est une théorie qui se révèle infondée dans la mesure où la poussière et les diverses bactéries peuvent polluer l’air emprisonné dans l’habitation. Une bonne aération est donc essentielle, c’est pourquoi la VMC a été mise au point.

VMC

La VMC double flux vous garantit confort et économies d’énergie.

Mode de fonctionnement

Le choix entre une VMC simple flux et une VMC double flux n’est pas toujours évident. Ces deux systèmes servent à renouveler l’air. Si la VMC simple flux se charge de débarrasser le logement de l’air vicié, la VMC double flux recycle la chaleur de l’air extrait pour l’insuffler à nouveau dans les pièces. Les pièces humides comme la cuisine, le cellier, la salle d’eau seront débarrassées de l’air vicié tandis que les autres pièces bénéficieront d’un air neuf filtré et donc de meilleure qualité. De plus, la VMC double flux permet une répartition optimisée de la chaleur à travers les pièces de vie.

Les économies réalisables

Cette VMC a l’avantage d’offrir une excellente isolation phonique par rapport à l’extérieur. L’investissement réalisé à l’achat est rapidement amorti puisque les déperditions de chaleur relatives au renouvellement d’air peuvent baisser jusqu’à 90%. Ce qui réduit les dépenses en matière de chauffage et permet de réaliser des économies sur le moyen-long terme. En installant ce genre de VMC, les propriétaires peuvent bénéficier de certaines aides financières gouvernementales à condition que les travaux soient réalisés par des professionnels ayant la qualification adéquate.

Les vieilles bâtisses n’ayant pas bénéficié de la technologie actuelle, elles, peuvent être améliorées par des systèmes de ventilation compatibles avec leur structure. Ces mêmes systèmes sont recommandés, voire exigés, sur les nouvelles constructions. La VMC dite double flux garantit un confort thermique optimal en plus de permettre de faire des économies.