Comment bien chauffer les combles ?

Publié le: 18 Oct 2016 par Julie

Situés au dernier niveau de la maison, les combles profitent de la chaleur des autres pièces. Cet apport calorifique est, toutefois, insuffisant pour avoir bien chaud. Pour exploiter pleinement cet espace, un chauffage performant est indispensable. Deux solutions s’avancent à vous : créer une extension de votre installation existante ou alors changer votre équipement vétuste.

combles

Profitez pleinement des combles grâce l’installation d’un système de chauffage.

Quel chauffage pour les combles ?

Salon, salle de jeux, dressing, salle de sport,… Les combles ouvrent de nombreuses perspectives à condition de disposer d’un bon chauffage. Son emplacement lui permet de profiter de la chaleur des étages inférieurs mais, cela n’est pas suffisant. Il est possible de profiter de cette occasion pour changer votre installation ou de prolonger simplement le circuit. La deuxième option constitue la solution la plus pratique et la plus économique.

Dans le cas d’un chauffage central

Si vous utilisez un chauffage central, tout va dépendre de la configuration de votre maison et de votre plomberie. En effet, il est nécessaire d’amener la tuyauterie du rez-de-chaussée à l’étage supérieure afin de raccorder la chaudière aux différents radiateurs. Un autre élément est à prendre en ligne de compte : la puissance de votre installation. Généralement, surdimensionnée par rapport à vos besoins, elle devrait à priori suffire pour chauffer cet espace supplémentaire. Mieux vaut jouer la carte de la prudence et bien vérifier les références de votre modèle afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Dans le cas d’une pompe à chaleur

Tout comme pour le chauffage central, il faudra passer les tuyaux jusqu’au niveau des combles et effectuer la distribution vers les émetteurs. Ce système peut se révéler insuffisant durant la période des grands froids. Il faudra, dans ce cas, recourir à un chauffage d’appoint.

Dans le cas d’un poêle à bois ou à pellet

La chaleur produite par le poêle à bois ou pellets se propage dans cette pièce de vie à l’aide d’un procédé spécifique nommé « récupération d’air chaud ».

A noter, les combles doivent être parfaitement isolés quel que soit le mode chauffage choisi. Les performances de vos radiateurs seront inefficaces et vos factures salées.

Le chauffage électrique, la solution la plus simple

Le chauffage électrique et en particulier la technologie à inertie mise au point par Aterno convient parfaitement pour les combles. Faciles à installer, les radiateurs électriques pour les combles se branchent directement sur l’alimentation électrique et ne demandent aucuns gros travaux. Le système électrique basse consommation n’a rien à envier à une installation centrale au niveau du confort. Grâce à leur brique réfractaire Kalith®, les appareils offrent une chaleur douce, en continue et parfaitement homogène. Le risque de déperdition de chaleur est, quant à lui, nul.

Découvrez notre nouvelle gamme de radiateurs électriques à inertie

Le thermostat déporté sans fil

Comme dans le reste de maison, il n’est pas essentiel de maintenir les combles en permanence à 21°C surtout s’il n’y a personne. Le thermostat déporté sans fil pilote de manière individuelle chaque radiateur. Vous réglez votre chauffage dans cet espace selon vos besoins et votre usage.

Un radiateur mobile électrique

L’aménagement des combles peut vite chiffrer. Pour limiter les dépenses, certains d’entre vous vont préférer la mise en place d’un chauffage d’appoint. Opter pour ce type d’appareil ne signifie pas renoncer pour autant au confort. Aterno a décliné son célèbre radiateur électrique à inertie en version mobile. Équipé de roulettes multidirectionnelles et d’un thermostat intelligent, il se déplace en toute facilité et se paramètre au demi-degré près. Ce radiateur électrique mobile est totalement sécurisé. Sa façade résiste aux chocs et aux rayures. Il est également doté d’un interrupteur anti-chute, qui le coupe automatiquement, s’il bascule par inadvertance. Une fois remis sur ses quatre roues, il redémarre.