Chauffage électrique ou gaz : comment choisir ?

Publié le: 19 Fév 2024 par Julie

De nombreux foyers s’interrogent : dans le contexte actuel, faut-il préférer le chauffage électrique ou au gaz ? Le chauffage étant le principal poste de dépenses énergétiques des ménages français, il est tout à fait légitime de chercher à trouver la meilleure solution. Si vous avez un projet d’installation ou de remplacement de chauffage, découvrez les éléments de comparaison entre chauffage électrique et gaz pour vous aider à choisir l’option la plus performante et la plus économique.

Femme tenant le  robinet thermostatique du radiateur

Comparatif chauffage électrique ou au gaz : quels sont vos besoins ?

Pour choisir entre le chauffage gaz ou électrique, interrogez-vous d’abord sur l’utilisation que vous en ferez. L’installation d’une chaudière au gaz et d’un réseau de radiateurs électriques à eau dans un petit studio ou comme chauffage d’appoint dans un logement qui n’est pas déjà équipé d’une chaudière n’est pas recommandée. De même, le chauffage au gaz n’est pas non plus recommandé pour une résidence secondaire. En effet, son installation est longue et coûteuse. Par ailleurs, la chaudière nécessite un entretien annuel, qui peut rapidement se révéler contraignant si vous n’êtes pas sur place toute l’année. Enfin, l’argument qui vous incite à opter pour un chauffage au gaz pour accéder à un confort homogène n’est plus recevable aujourd’hui. Les radiateurs électriques de dernière génération sont réputés pour diffuser une chaleur douce et homogène, comparable à celle diffusée par les équipements de chauffage central au gaz.

Chauffage électrique ou au gaz : quels sont les différents types d’équipements ?

La comparaison entre ces deux types de chauffages doit aussi passer par un tour d’horizon des différents équipements fonctionnant au gaz et à l’électricité. Au cours des dernières années, les fabricants ont innové pour commercialiser des appareils toujours plus performants, qui permettent aux utilisateurs de faire de véritables économies d’énergie.

Les radiateurs électriques

Aujourd’hui, il existe différents types de radiateurs électriques sur le marché. Quelles sont leurs caractéristiques ? Comment fonctionnent-ils ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Le convecteur électrique

Le premier équipement de chauffage électrique à avoir vu le jour est le convecteur. Il se présente sous la forme d’une simple enveloppe métallique contenant une résistance. Cette dernière réchauffe l’air et l’appareil le distribue dans la pièce par convection. La montée en température est très rapide à proximité du convecteur mais ce type de radiateur ne permet pas d’atteindre un confort thermique optimal. De plus, il engendre une importante consommation d’énergie.

Le radiateur électrique rayonnant

Le panneau rayonnant présente déjà quelques améliorations par rapport au convecteur. Il chauffe la pièce par rayonnement ce qui permet une meilleure distribution de la chaleur dans l’espace, même si elle reste inégale.

Le radiateur électrique à accumulation

Vient ensuite le radiateur à accumulation qui, grâce à un cœur de chauffe, stocke la chaleur pour la diffuser progressivement. Mais il n’emmagasine la chaleur que la nuit, vous obligeant à souscrire à une option tarifaire spécifique auprès de votre fournisseur d’énergie. Il ne s’adapte pas à vos besoins réels dans le sens où lorsque toute la chaleur accumulée a été diffusée, vous devez faire appel à un système d’appoint pour accéder au confort. Les radiateurs à accumulation sont également très lourds et très encombrants. Ils ne passent pas inaperçus dans une pièce et ont tendance à altérer la décoration.

Le radiateur électrique à inertie

radiateur electrique a inertie Aterno dans un salon moderne

Heureusement, les radiateurs à inertie tirent profit de tous les avantages du chauffage électrique tout en éliminant ses défauts. Ils associent convection, accumulation et rayonnement pour vous assurer une diffusion de chaleur optimale et des économies d’énergie exceptionnelles. Ils sont accompagnés d’outils de régulation et de programmation performants. Ainsi, ils s’adaptent parfaitement à vos besoins et vous permettent d’éliminer tout gaspillage d’énergie. Déclinés dans de nombreuses dimensions et puissances, ils s’adaptent à toutes les pièces.

Notez qu’il existe deux grands types de radiateurs à inertie. Si vous consultez un comparatif des radiateurs à inertie, quel est le modèle qui arrive en tête de classement ?

Le radiateur à inertie fluide

Ce type de radiateur à inertie dispose d’un cœur de chauffe liquide. La résistance est plongée dans le fluide caloporteur qui transmet ensuite sa chaleur à la façade du radiateur, qui la distribue enfin, par rayonnement, dans la pièce à chauffer. Les cœurs de chauffe liquides présentent de moins bonnes propriétés d’accumulation de chaleur que les matériaux solides. En termes de longévité, ils présentent également plus de risques de panne et notamment de fuite de liquide caloporteur, que les modèles à inertie sèche.

Le radiateur à inertie sèche

Les différents modèles de radiateurs à inertie sèche se composent d’un cœur de chauffe solide, qui peut être en aluminium, en brique réfractaire, en stéatite ou en fonte. Leurs performances varient en fonction de la capacité du cœur de chauffe à emmagasiner la chaleur. Les radiateurs à inertie sèche avec un cœur de chauffe en céramique présentent d’excellentes performances et sont reconnus pour leur longévité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur leur fonctionnement ou les caractéristiques du radiateur à inertie sèche céramique, n’hésitez pas à demander un guide gratuit.

Demandez le guide Gratuit du chauffage à inertie

Les chaudières au gaz

Les chaudières au gaz classiques, qui fonctionnent par simple combustion du gaz pour alimenter un circuit de chauffage central ne sont plus recommandées. Leur rendement baisse au fil des ans et elles sont beaucoup plus polluantes et énergivores que les modèles de dernière génération.

Les fabricants ont cherché à améliorer le rendement des dispositifs en mettant au point la chaudière au gaz basse température. En chauffant l’eau à une température plus basse que la chaudière classique, elle permet de réduire son impact environnemental et sa consommation d’énergie. En revanche, elle nécessite des émetteurs de chaleur basse température.

La chaudière à condensation est la plus performante des chaudières au gaz. Elle exploite la chaleur issue de la condensation de la vapeur d’eau contenue dans les fumées de combustion. Elle atteint ainsi un meilleur rendement que les deux autres modèles. En revanche, son prix d’achat reste très élevé.

Avantages et inconvénients du chauffage électrique

Les avantages du chauffage électrique sont nombreux :

  • Son rendement est de 100 %. Chaque kWh d’électricité consommé produit de la chaleur. Ce n’est pas le cas avec une chaudière au gaz dont le rendement se situe plutôt autour de 75 %.
  • Les radiateurs électriques s’installent facilement. Leur pose ne nécessite pas de gros travaux et ils sont opérationnels immédiatement.
  • Il convient à toutes les situations : rénovation, construction, chauffage d’appoint pour une seule pièce de votre logement, résidence secondaire, etc.
  • Il ne nécessite aucun entretien.
  • Il s’agit d’un chauffage non polluant, qui n’émet aucun gaz à effet de serre.
  • Les sources de production d’électricité renouvelable se multiplient. D’ailleurs, même les particuliers peuvent produire leur propre électricité verte, en installant des panneaux solaires sur le toit de leur maison ou dans leur jardin. Il s’agit d’une manière simple de faire des économies d’énergie et de gagner en autonomie énergétique.

Le seul inconvénient du chauffage électrique est qu’il faut bien choisir vos radiateurs pour avoir la certitude d’accéder au confort et de faire des économies. En optant pour des radiateurs à inertie vous avez la certitude de faire le bon choix.

Avantages et inconvénients du chauffage au gaz

Si le chauffage au gaz naturel est souvent présenté comme la solution permettant d’accéder à un confort thermique optimal, il présente tout de même quelques inconvénients :

  • L’investissement de départ pour une chaudière au gaz est très important.
  • Son installation nécessite d’importants travaux.
  • Il ne peut pas être installé dans toutes les situations, notamment si votre logement n’est pas raccordé au réseau de gaz naturel ou dans un petit appartement, dans lequel il n’y a pas de place pour installer la chaudière.
  • La combustion induit des rejets de gaz à effet de serre.
  • Il nécessite un entretien annuel effectué par un professionnel.
  • Une chaudière mal entretenue présente des risques pour votre sécurité et votre santé.
  • Le prix du gaz est indexé sur celui du pétrole et connaît d’importantes variations.

Quel est le plus économique le gaz ou l’électricité ?

La consommation de votre système de chauffage, qu’il soit électrique ou au gaz naturel, dépend d’abord du fonctionnement, des performances et des caractéristiques de l’équipement que vous avez choisi. Ensuite, certains facteurs extérieurs peuvent avoir un impact sur votre consommation d’énergie : surface à chauffer, isolation du logement, zone géographique dans laquelle vous habitez, etc.

Il est donc impossible de répondre de manière définitive sur la consommation d’énergie du chauffage électrique ou du chauffage au gaz. Le calcul doit être personnalisé et prendre en compte votre situation et vos besoins.

Est-il toujours intéressant de se chauffer au gaz ?

Le gaz naturel est une énergie fossile dont les ressources se raréfient. Son prix, largement dépendant de celui du pétrole, ne cesse d’augmenter. De plus, les équipements de chauffage au gaz fonctionnent par combustion, ce qui engendre d’importants rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le chauffage au gaz est donc un chauffage polluant.

Au contraire, la production d’électricité renouvelable est en constante augmentation. Si le prix de l’électricité a aussi tendance à augmenter, vous pouvez, en tant que particulier, produire votre propre électricité renouvelable. Il vous suffit d’installer des panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de votre habitation ou dans votre jardin. Les panneaux transforment la lumière du soleil en électricité. Vous pouvez utiliser les kWh produits directement pour alimenter vos équipements électriques, et notamment votre chauffage. Ainsi, chaque kWh produit que vous consommez est un kWh que vous n’avez pas besoin d’acheter. L’installation de panneaux solaires photovoltaïques vous permet de réduire votre consommation d’électricité conventionnelle et donc de faire des économies. De plus, le fonctionnement du chauffage électrique ne nécessite pas de combustion et n’engendre pas de rejet de gaz à effet de serre. L’électricité apparaît donc définitivement comme une énergie d’avenir, beaucoup plus avantageuse que le gaz naturel.

Comparaison chauffage électrique ou gaz : quel est le prix d’installation ?

Pour déterminer le prix d’un chauffage, il faut tenir compte du prix des équipements mais aussi du coût lié à leur installation. La mise en œuvre du chauffage central électrique étant beaucoup plus facile et rapide que celle d’un chauffage central au gaz, le prix de son installation est beaucoup plus abordable. Il suffit de fixer les radiateurs électriques aux murs et de les brancher.

Dans le cas d’un chauffage au gaz naturel, il faut installer la chaudière et la relier au réseau de chauffage central. S’il n’existe pas, il faut le créer, ce qui nécessite d’importants travaux et fait inévitablement augmenter le prix de l’installation. Par ailleurs, le chauffage au gaz naturel nécessite un entretien, qui doit être effectué par un professionnel. Il faut ajouter ce coût annuel à votre budget global.

Sachez que certains fabricants de radiateurs électriques proposent un service tout compris : le prix affiché sur le devis initial comprend le prix des équipements mais aussi celui de leur livraison, de leur installation et du service après-vente. Vous disposez, dès le départ, du coût global de votre installation, il n’y a pas de frais cachés ni de frais supplémentaires à prévoir. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type d’offre, n’hésitez pas à demander un devis gratuit et sans engagement.

Demandez un devis personnalisé Gratuit et sans engagement