Comment bien choisir votre parasol chauffant ?

Publié le: 19 Oct 2017 par Julie

Parmi le mobilier de jardin, le parasol chauffant permet de profiter de la terrasse lors de soirées fraîches en été ou à la mi-saison. Ce système au gaz ou électrique réchauffe en un rien de temps l’espace situé autour de la table ou du salon de jardin.

parasol chauffant au gaz

Le parasol chauffant permet de prolonger la période estivale.

Les caractéristiques de ce chauffage extérieur

Le parasol chauffant constitue un chauffage « de proximité » à utiliser à l’extérieur de la maison, sur le patio ou la terrasse par exemple. Il se compose d’une structure allongée en inox, alu ou acier. Suivant le type de modèle, il permet de chauffer un espace compris entre 20 et 30 m2. Il peut fonctionner au gaz ou à l’électricité.

Le modèle au gaz

Très performant, ce système dispose d’une puissance de chauffe, qui va de 8 000 W à 11 000 W. Il ne nécessite aucun branchement puisqu’il est alimenté directement en gaz grâce à une bouteille de Propane ou de Butane. Cette bonbonne repose dans le socle de l’appareil. Le parasol au gaz peut donc se révéler lourd au moment de le déplacer, son poids oscillant entre 10 et 30 kg. Pour faciliter sa manipulation, il est parfois équipé de roulettes ou de poignées.

Cet équipement s’allume par un bouton ou un robinet. Il monte en puissance progressivement mais, offre un confort optimal. Sa forme lui permet de diffuser la chaleur de manière homogène sur l’ensemble de la zone à couvrir. Soyez, toutefois, vigilant au moment de vous en servir. Ce chauffage d’appoint rejette en chauffant des émissions de CO2. Pour cette raison, il est formellement interdit de l’installer à l’intérieur de l’habitation.

Le modèle électrique

Le parasol chauffant électrique s’installe aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du logement, car il n’émet pas de gaz à effet de serre. Il est silencieux, inodore et agit rapidement. La chaleur est transmise par rayonnement infrarouge. Le dispositif est alimenté en électricité grâce à une simple prise de courant aux normes. Son placement dépendra donc de la longueur du câble. La puissance du parasol électrique est moindre par rapport à celle d’un modèle au gaz. Elle avoisine généralement les 2 KW. A noter, certains équipements peuvent en plus apporter de la lumière.

Les règles de sécurité

Votre dispositif de chauffage doit être conforme aux normes en vigueur (NF et CE) pour votre sécurité et celle de vos proches. Le parasol au gaz doit être notamment équipé d’un système qui stoppe l’arrivée du gaz, si la flamme s’éteint ou si l’appareil se renverse. La version électrique doit également disposer d’un coupe-circuits en cas de basculement.

Des distances de sécurité sont, par ailleurs, à respecter :

  • 50 cm minimum au-dessus du dispositif.
  • 60 cm autour de l’installation.
  • Le brûleur ou la résistance doit être à 2 m du sol.

Il est important de prendre connaissance des consignes d’utilisation préconisées par le fabricant.

L’entretien

Il est nécessaire de nettoyer régulièrement les parois extérieures de l’appareil avec de l’eau savonneuse. Une fois propre, vous pouvez le recouvrir d’une housse de protection spécial parasol chauffant. Elle permet de le protéger de l’humidité et de la poussière.