Quel chauffage pour remplacer une chaudière au fioul ?

Publié le: 31 Jan 2024 par Julie

Désormais, le chauffage au fioul est interdit aussi bien en rénovation qu’en construction. Si environ 10 % des foyers disposent encore d’une chaudière au fioul, il est désormais temps d’envisager de remplacer votre chaudière au fioul à la fois énergivore et polluante. Quelles sont les alternatives qui s’offrent à vous ?

cuve fioul chez un particulier

Chauffage au fioul interdit : est-il obligatoire de changer sa chaudière au fioul ?

Depuis juillet 2022, l’installation d’un chauffage au fioul est interdite en France. Mais que signifie réellement cette interdiction ? Si votre chaudière au fioul fonctionne, vous n’avez pas besoin de la remplacer. En revanche, si elle tombe en panne, vous ne pouvez pas la faire réparer et vous ne pouvez pas la remplacer par une nouvelle chaudière au fioul.

Pourquoi remplacer ma chaudière au fioul ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez envisager de remplacer votre chauffage au fioul.

Gagner en confort

Le remplacement de votre chauffage au fioul peut vous permettre de gagner en confort. En effet, les professionnels estiment qu’une chaudière au fioul fonctionne de manière optimale pendant une vingtaine d’années. Ensuite, son rendement commence à baisser et les dysfonctionnements se multiplient. Si vous voulez éviter de voir vos factures d’énergie et votre inconfort augmenter sans cesse, mieux vaut changer votre chaudière au fioul avant qu’elle ne tombe définitivement en panne.

Faire un geste pour l’environnement

En remplaçant votre chaudière au fioul, vous faites aussi un geste pour la planète. En effet, le chauffage au fioul est très polluant. Son fonctionnement, par combustion, émet beaucoup de gaz à effet de serre. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous ne pouvez plus installer de chaudière au fioul en rénovation ou en construction. En optant pour une chaudière à granulés, une pompe à chaleur ou un chauffage électrique, vous réduisez l’impact de votre chauffage sur l’environnement.

Augmenter la valeur de votre bien immobilier

Aujourd’hui, si vous chauffez votre maison avec un chauffage au fioul, cela impacte son DPE. Un bien qui dispose d’un chauffage au fioul ou au gaz peu performant et très polluant est moins attrayant qu’un logement chauffé avec une solution efficace et économique. Par ailleurs, le chauffage au fioul est également très contraignant puisqu’il nécessite l’installation d’une cuve pour stocker le combustible. Vous devez aussi faire livrer votre fioul pour pouvoir chauffer votre maison en hiver.

Par quoi remplacer ma chaudière au fioul ?

Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous pour remplacer votre chaudière au fioul et quelles sont leurs caractéristiques ? Comment choisir votre chauffage lors d’une rénovation ou en construction ? Découvrez nos conseils.

Le chauffage au gaz

Si vous choisissez le gaz pour remplacer votre chaudière au fioul, il existe deux options en rénovation : la chaudière gaz basse température ou la chaudière gaz à condensation. La seconde est la plus performante. Elle répond aux standards du label HPE (Haute Performance Énergétique) qui vise à valoriser les performances énergétiques des bâtiments. Son fonctionnement est simple : la fumée de combustion du gaz libère de la vapeur d’eau qui se condense et génère de la chaleur. La chaudière gaz à condensation transforme cette chaleur en énergie pour atteindre un rendement supérieur à 100 %. Elle consommerait jusqu’à 30 % de moins qu’une chaudière au gaz classique.

Sachez cependant que si la chaudière gaz à condensation présente des avantages en rénovation, elle ne correspondra pas aux nouvelles exigences de la RE 2020 en construction. En effet, si le gaz apparaît comme plus propre que le fioul, il s’agit d’une option non renouvelable. Les équipements fonctionnant au gaz dépassent le seuil maximal d’émissions de CO2 prévu par la nouvelle Réglementation Environnementale 2020.

Comment passer du chauffage au fioul à l’électrique ?

Remplacer votre chaudière au fioul par des radiateurs électriques de dernière génération est à la fois simple, efficace et économique. Il n’y a pas de gros travaux à prévoir et certains professionnels proposent un service global qui comprend l’enlèvement de vos anciens équipements. N’hésitez pas à vous renseigner.

salon avec canape et radiateur a inertie

L’utilisation de radiateurs électriques n’engendre pas d’émissions de CO2. La technologie mise en œuvre dans les modèles les plus récents offre une chaleur agréable et sur-mesure et permet de faire d’importantes économies d’énergie.

Les énergies renouvelables

Votre volonté de limiter votre consommation d’énergies conventionnelles ainsi que votre impact sur l’environnement vous pousse peut-être à vous tourner vers des ressources renouvelables pour le choix de votre chauffage. Quelles sont les solutions disponibles ?

Le bois

La chaudière à granulés de bois peut remplacer votre chauffage au fioul. Vous n’êtes pas obligé de changer tous vos radiateurs à eau puisqu’elle peut alimenter le réseau de chauffage existant. La chaudière à granulés de bois utilise un combustible abordable et renouvelable, qui provient des déchets de l’industrie forestière. Vous devez l’alimenter manuellement avec des granulés une à deux fois par semaine. Associée à un silo, elle peut fonctionner en totale autonomie, mais nécessite une surface importante pour installer la chaudière et le silo à granulés. Comme tous les équipements fonctionnant au bois, elle suppose de disposer d’un espace dédié au stockage des granulés de bois. Les spécialistes conseillent cette solution pour les grandes maisons qui ont d’importants besoins énergétiques.

Vous pouvez aussi envisager l’installation d’un poêle à bois ou à granulés en remplacement de votre chaudière au fioul. Dans ce cas, il vous faudra effectuer les travaux nécessaires pour créer un conduit d’évacuation des fumées. Sachez également que le poêle à granulés ne suffira sans doute pas pour chauffer l’intégralité de votre maison.

Comment passer du fioul à la pompe à chaleur (PAC) ?

Les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur de l’air, de la nappe phréatique ou du sol pour chauffer votre maison.

Les différents types de PAC
PAC air/eau La pompe à chaleur utilise les calories de l’air extérieur pour les transmettre à l’eau du circuit de chauffage. La chaleur est diffusée dans votre maison via un plancher chauffant hydraulique ou des radiateurs à eau. Les performances de la PAC air/eau dépendent des températures extérieures.
PAC eau/eau Avec ce type de pompe à chaleur, ce sont les calories de la nappe phréatique qui sont exploitées pour chauffer l’eau de votre circuit de chauffage central. C’est la PAC qui nécessite le plus de travaux d’installation puisqu’il faut forer le sol en profondeur pour atteindre la nappe phréatique.
PAC air/air Comme la PAC air/eau, la PAC air/air tire profit des calories de l’air extérieur, mais la chaleur est diffusée à l’intérieur de votre maison via une unité intérieure soufflante.
PAC sol/air La PAC utilise les calories du sol, pour les transmettre, via une unité de soufflage, à l’intérieur de votre maison. Pour installer ce type de PAC, vous devez disposer d’un grand jardin pour installer les capteurs dans le sol. Bien sûr, l’installation de ce type de PAC nécessite aussi d’importants travaux.
PAC sol/eau Avec ce type de PAC, la chaleur captée dans le sol est transmise au circuit de chauffage et diffusée dans la maison via un plancher chauffant ou des radiateurs à eau.
Avantages et inconvénients des PAC

Les pompes à chaleur présentent l’avantage de :

  • Réduire largement les émissions de gaz à effet de serre liées à votre chauffage
  • Limiter votre consommation énergétique

En plus, souvent, les maisons qui disposent d’un chauffage au fioul ne sont pas raccordées au réseau de gaz. La pompe à chaleur ne nécessite pas de raccordement au réseau de distribution de gaz et convient donc pour remplacer une chaudière au fioul.

Mais les PAC sont très chères à l’achat. Comptez entre 8 000 et 20 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison. Elles nécessitent également d’importants travaux d’installation et ne conviennent pas dans toutes les situations. Vous devez absolument faire appel à un professionnel sérieux et reconnu pour vous assurer dimensionnement et fonctionnement optimaux.

Le mix énergétique

Quelle énergie pour se chauffer ? Et si l’alternative idéale pour remplacer votre chauffage au fioul résidait dans le mix énergétique ? Pourquoi ne pas associer énergies renouvelable et conventionnelle pour profiter des avantages de chacune ? Il existe des systèmes hybrides qui combinent chaudière à condensation au gaz et pompe à chaleur.

Vous pouvez aussi faire installer des panneaux solaires sur le toit de votre habitation pour produire votre propre électricité. Vous alimentez ainsi vos radiateurs électriques avec votre production d’énergie renouvelable. Il s’agit d’une solution efficace pour faire des économies d’énergie et réduire l’impact de votre consommation sur l’environnement.

Si vous êtes sur le point de changer de chauffage, entourez-vous de professionnels sérieux et n’oubliez pas de vous renseigner sur les aides disponibles avant d’entreprendre vos travaux de rénovation énergétique.

Remplacement d’une chaudière au fioul : que faire de la cuve ?

Au moment de remplacer votre chauffage au fioul, vous devez obligatoirement faire recycler votre cuve de stockage. Dans de rares cas, vous pouvez la conserver. C’est notamment le cas si vous opter pour une chaudière biofioul pour remplacer votre chaudière au fioul. Mais ce type de système n’est pas très rentable. Le biofioul est cher et vous n’avez droit à aucune aide pour l’installation de ce type de système de chauffage.

Si vous remplacez votre chaudière au fioul par un chauffage au bois, une pompe à chaleur ou des radiateurs électriques, vous devez obligatoirement procéder à la dépose de votre cuve à fioul. Le mieux est de faire appel à un professionnel. Il procédera d’abord au dégazage de votre cuve. Ensuite, vous pouvez choisir de la combler et de l’enterrer dans votre jardin ou de la faire enlever. Vous pouvez bénéficier d’aides pour la dépose de votre cuve. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels.

Changer son chauffage au fioul : quel est le prix ?

Le prix du remplacement d’une chaudière au fioul varie en fonction d’un certain nombre d’éléments :

  • Prix de la dépose de votre ancienne chaudière.
  • Choix du nouvel équipement de chauffage. Le prix varie en fonction du système choisi, de sa technologie, de ses fonctionnalités et de ses options.
  • Prix des travaux d’installation du nouveau système. Plus les travaux sont importants plus le coût de la main d’œuvre sera élevé et se répercutera sur le prix global de votre nouveau système.

Il existe aujourd’hui des aides financières pour faire baisser le prix du remplacement de votre chaudière au fioul et financer, en partie, vos travaux de rénovation énergétique.

Quelles sont les aides pour le remplacement d’un chauffage au fioul ?

Pour vous aider à remplacer votre chaudière fioul, l’État propose des aides :

  • MaPrimeRénov’

    Cette aide remplace le CITE et l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH depuis 2021. Elle offre un soutien financier forfaitaire pour divers travaux visant à réduire votre consommation d’énergie. Vous pouvez donc bénéficier de MaPrimeRénov’ pour le remplacement de votre chaudière fioul. Le montant varie en fonction de vos revenus.

  • Le dispositif Prime Coup de Pouce Chauffage

    La prime Coup de pouce chauffage est une subvention spécifique dédiée au remplacement des chaudières fioul ou gaz peu performantes par des équipements plus modernes et économes en énergie. Elle fait partie du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Si vous choisissez un fournisseur d’énergie pour le remplacement de votre chauffage au fioul, elle est directement déduite du devis. Sinon, elle est versée sous forme de chèque après les travaux de rénovation.

  • TVA réduite

    Vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % sur les matériaux et la main-d’œuvre pour des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation, à condition qu’ils respectent les critères d’efficacité et soient effectués par des professionnels qualifiés RGE.

  • Eco-prêt à taux zéro

    Il permet à tous les ménages de financer des travaux d’économie d’énergie. Vous pouvez bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro pour le remplacement d’un chauffage au fioul et l’installation d’une nouvelle chaudière plus performante.

Si vous souhaitez avoir des conseils personnalisés pour le remplacement de votre chauffage au fioul, n’hésitez pas à demander un guide gratuit du chauffage.