La peinture solaire, une source d’énergie propre

Publié le: 27 Juin 2017 par Julie

D’un simple coup de pinceau, la maison sera capable dans un avenir proche de fournir de l’électricité, qui pourra même servir à recharger les batteries de votre voiture. Des scientifiques australiens ont conçu une peinture solaire incroyable qui transforme en énergie propre les espaces que vous souhaitez peindre.

chercheurs australiens - peinture solaire

Source : RMIT University.

Une peinture révolutionnaire capable de générer de l’énergie

Les couleurs des maisons apportent une touche de gaieté à un quartier. En plus d’être belles, les façades produiront bientôt de l’énergie. Des chercheurs de l’université RMIT en Australie ont réussi à mettre au point une peinture capable de générer de l’hydrogène. Pour comprendre comment cela est possible, il faut s’intéresser à sa composition. Ce revêtement est à base d’oxyde de titane, jusque-là rien de surprenant, de nombreuses peintures contiennent déjà cet élément chimique. La grande nouveauté réside dans l’introduction du sulfure de molybdène synthétique, qui capte l’humidité présent dans l’air comme le gel de silice que l’on retrouve avec de nombreux produits à la consommation (il est présent, par exemple, dans des petits sachets dans les boîtes à chaussures).

Le sulfure de molybdène synthétique agit comme un semi-conducteur, il fractionne des atomes d’eau en hydrogène et en oxygène. D’après le rapport publié sur le site web de RMIT (en), la peinture solaire absorbe l’énergie solaire et l’air humide. « Nous avons constaté que le mélange du composé avec des particules d’oxyde de titane conduit à une peinture absorbant la lumière solaire qui produit du carburant à l’hydrogène à partir de l’énergie solaire et de l’air humide », explique Torben Daeneke, le chercheur principal. Il poursuit : « L’oxyde de titane est le pigment blanc qui est déjà couramment utilisé dans la peinture murale, ce qui signifie que le simple ajout du nouveau matériau peut transformer un mur de briques en source d’énergie et en production de carburant ».

Faire des économies grâce à une peinture murale !

Les chercheurs l’assurent cette peinture solaire peut être utilisée aussi bien à Brest qu’à Marseille. Le logement doit être situé dans une zone humide proche d’une étendue d’eau ou une zone qui dispose d’un ensoleillement faible. Que le climat soit sec ou pluvieux, l’essentiel est que l’air contienne suffisamment de vapeur d’eau pour produire de l’énergie. Dans les régions reculées, il est possible de produire sa propre énergie et de se diriger vers la voie de l’autonomie énergétique. Cet enduit peut recouvrir n’importe quel type de support tel qu’une clôture, un hangar ou un abri de jardin. L’hydrogène récoltée pourra servir pour recharger les piles à combustible qui équipent les véhicules électriques.

Les pots de peinture solaire ne sont pas encore commercialisés. Le groupe de scientifiques estime que cette technologie devrait définitivement être au point d’ici 5 ans. Il n’évoque cependant pas de moyen pour stocker l’énergie. Cela constitue le prochain défi pour une autre équipe. Le stockage de l’hydrogène ne fait pas partie de leur domaine de recherche. Des solutions tournées vers le secteur automobile émergent un peu partout dans le monde. L’histoire de la peinture solaire se poursuit donc.